Des compressions à la francophonie dans l’Ouest, voilà l’héritage des conservateurs

Des compressions à la francophonie dans l’Ouest, voilà l’héritage des conservateurs

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

Le 13 juin 2012

OTTAWA - Aujourd’hui, la députée de Churchill, Niki Ashton, s’est levée en Chambre pour exiger que le gouvernement conservateur annule les compressions à la collectivité francophone du Manitoba.

Mme Ashton a demandé au ministre du Patrimoine d’annuler les compressions à La Liberté, le principal journal de langue française au Manitoba. « Ce journal est la voix de la collectivité francophone au Manitoba et un outil d’expression important dans l’Ouest du Canada. »

« L’héritage de ce gouvernement à l’Ouest canadien en sera un d’abandon de ses collectivités francophones. Nous espérons que le ministre et son gouvernement décideront d’annuler ces compressions. »

 

-30-