LE RAPPORT DU VÉRIFICATEUR : ENCORE LA MAUVAISE GESTION DES CONSERVATEURS

Le rapport du vérificateur général révèle de sérieux problèmes concernant les services essentiels aux Canadiens en matière de sécurité et de sûreté.

OTTAWA – Le rapport du vérificateur général déposé aujourd’hui démontre une fois de plus que la mauvaise gestion des conservateurs a mené à une importante détérioration des organismes essentiels qui assurent la sécurité des Canadiens.

« Tout gouvernement a comme responsabilité fondamentale d’assurer que la nourriture de sa population est salubre et que les chemins de fers sont sécuritaires, a déclaré Malcolm Allen (Welland). Malheureusement, les conservateurs sont tellement empêtrés dans les scandales et obnubilés par les intérêts de leurs amis qu’ils négligent leurs responsabilités fondamentales. La manière qu'ils ont de toujours couper les coins ronds met à risque les Canadiens. »

Le vérificateur général a relevé des carences importantes et persistantes en matière de supervision de la sécurité des chemins de fer et de la sécurité à la frontière. Il a aussi indiqué qu'il y avait des problèmes continus dans le système de rappel des aliments et dans la gestion des urgences dans les réserves des Premières nations. Ce rapport prouve qu'une meilleure gestion de la protection de l’intérêt public est absolument nécessaire.

Le rapport confirme également que les conservateurs n’ont pas mis assez d’argent de côté afin de mettre en œuvre la Stratégie nationale d’approvisionnement en matière de construction navale. Nous ne pourrons donc pas construire les navires dont ont besoin nos militaires.

« Le style de gouvernance des conservateurs en est un de mauvaise gestion et de fuite de leurs responsabilités, a affirmé Nycole Turmel (Hull-Aylmer). D’un rapport à l’autre, nous observons que les conservateurs n’arrivent tout simplement pas à faire les choses correctement, peu importe qu’il s’agisse d’approvisionnement de la défense ou des réserves des Premières nations. Au lieu d’assumer leurs responsabilités et d'accepter leurs erreurs, ils jettent le blâme sur les autres. Les Canadiens méritent mieux. »