L’inquiétant programme des conservateurs sur l’avortement refait surface

OTTAWA – Les Canadiennes et les Canadiens ont exprimé leur indignation envers la lettre signée par trois députés conservateurs au commissaire de la GRC dans laquelle ils comparent l’avortement au meurtre.

Après la publication de la lettre, le NPD a demandé au gouvernement d’adopter des mesures pour appuyer le droit des femmes à l’avortement. Niki Ashton, Megan Leslie, Françoise Boivin et Rosane Doré-Lefebvre se sont levées en Chambre et ont demandé au gouvernement de passer à l’action. « Le premier ministre présent qu’il ne veut pas rouvrir le débat sur l’avortement. Pourtant, ses collègues remettent constamment cette question sur la table », a dit Niki Ashton

Le NPD a demandé au premier ministre de mettre les choses au clair et d’affirmer, au nom de son gouvernement, que l’avortement n’était pas un meurtre et que le droit des femmes à l’avortement devait être respecté.

                                                       -30-